Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Articles avec #italie catégorie

Cleopatra: Chelo Alonso (25)

Publié le 18 Juin 2017 par bigwhy dans cleopatra, vintage girl, video, peplum, italie, 50's, 60's

Cleopatra: Chelo Alonso (25)

Pas vraiment Cleopatre, mais superbe egyptienne envoutante, la danseuse cubaine, reine incontestée du Peplum Italien: Chelo Alonso, dans "Le géant de la vallée des rois" en 1960. En bonus un documentaire sur la bombe.... 

Cleopatra: Chelo Alonso (25)
Cleopatra: Chelo Alonso (25)
Cleopatra: Chelo Alonso (25)
Cleopatra: Chelo Alonso (25)
commentaires

Film à voir : ROMANZO CRIMINALE de Michele Placido (2005)

Publié le 12 Juin 2017 par bigwhy dans film, polar, italie, film complet

Film à voir : ROMANZO CRIMINALE de Michele Placido (2005)

Ce film est adapté du roman éponyme de Giancarlo De Cataldo inspiré de de la bande de la Magliana (nom d’un quartier périphérique de Rome où vivait la plupart de ces jeunes voyous), association de malfaiteurs qui domina Rome de 1977 à 1992.

Dans l'Italie des années 1970, une bande criminelle sans pitié menée par des amis d'enfance, le Libanais, Freddo et le Dandy, entreprend de conquérir rome en détenant le marché de la drogue, du jeu et de la prostitution. Terrorisme, enlèvements et corruption sont au rendez-vous.

Le film inscrit sa trame narrative dans le contexte politique de l'Italie des années de plomb, illustrées par la mort d'Aldo Moro & l'attentat de la gare de Bologne. Dans le contexte de la guerre froide, l'instrumentalisation de la pègre et de la mafia par le pouvoir italien pour lutter contre les Brigades rouges et la subversion de gauche.

Le film n'est pas extraordinaire mais a le mérite de remettre l'italie & les films de gangsters sur la carte du cinéma mondial

(film complet)

commentaires

One track a day: COMO UN ROMANZO by Calibro 35

Publié le 31 Mai 2017 par bigwhy dans musique, video, soul, funk, bande originale, italie, facebook

One track a day: COMO UN ROMANZO by Calibro 35

Calibro 35 est un groupe de funk, soul & jazz, principalement instrumental, formé en 2007 à Milan. leur son est inspiré par les bandes originales des films de série b typique de l'italie des années 70 (Giallo?). Le 35 est une référence à la pellicule cinématographique qui mesure 35 millimètres!

Calibro 35 est un projet un peu fou ayant vu le jour en Italie en 2007.  A sa tête, le producteur Tommaso Colliva.  Son idée ?  Inviter les meilleurs musiciens contemporains de la scène indie/alternative afin d’enregistrer une musique inspirée des films de l’âge d’or du cinéma italien (Morricone, Bacalov, Micalizzi, Trovajoli,…) ; le tout en ressuscitant et insistant sur le côté funky de cette musique souvent très appréciée des grands réalisateurs (Tarantino, Steven Soderbergh,…).

Depuis 2008, le groupe a sorti 4 albums et ses membres peuvent se targuer de bon nombre de collaborations prestigieuses (Mike Patton, Stewart Copeland, John Parish,…).  Calibro 35 collectionne également, depuis quelques années, les récompenses telles que l’award du « Best italian tour » en 2008 ou encore l’année suivante le « Best italian live band ».

Arrivedeci!

One track a day: COMO UN ROMANZO by Calibro 35
One track a day: COMO UN ROMANZO by Calibro 35
commentaires

One track a day : BANDIERA ROSSA by Enrico Capuano

Publié le 7 Avril 2017 par bigwhy dans musique, video, folk, world music, revolution, politique, italie

One track a day : BANDIERA ROSSA by Enrico Capuano

Pour ne jamais oublier ce que c'est  de resister & vraiment ETRE de gauche & contre tout les socialistes "rose bonbon", place à la révolution avec Bandiera Rossa le plus célèbre des chants révolutionnaire italien . La chanson est née au début du XX siècle et la musique est issue de la fusion de deux chants populaires lombards.

Texte en italien
Avanti o popolo, alla riscossa,
Bandiera rossa (bis)
Avanti o popolo, alla riscossa,
Bandiera rossa trionferà.
Bandiera rossa la trionferà (ter)
Evviva il comunismo e la libertà.
Degli sfruttati l’immensa schiera
La pura innalzi, rossa bandiera.
O proletari, alla riscossa
Bandiera rossa trionferà.
Bandiera rossa la trionferà (ter)
Il frutto del lavoro a chi lavora andrà.
Dai campi al mare, alla miniera,
All’officina, chi soffre e spera,
Sia pronto, è l’ora della riscossa.
Bandiera rossa trionferà.
Bandiera rossa la trionferà (ter)
Soltanto il comunismo è vera libertà.
Non più nemici, non più frontiere:
Sono i confini rosse bandiere.
O comunisti, alla riscossa,
Bandiera rossa trionferà.
Bandiera rossa la trionferà (ter)
Evviva Lenin, la pace e la libertà.
Traduction littérale
En avant ô peuple, à la révolte,
Le drapeau rouge (bis)
En avant ô peuple, à la révolte,
Le drapeau rouge triomphera.
Le drapeau rouge triomphera (ter)
Et vive le communisme et la liberté.
Des exploités l'immense troupe
Hisse le rouge drapeau.
Ô prolétaires, à la révolte
Le drapeau rouge triomphera.
Le drapeau rouge triomphera (ter)
Le fruit du travail à qui travaille ira.
Des champs à la mer, de la mine,
Au bureau, qui souffre et espère,
Qu'il soit prêt, c'est l'heure de la révolte.
Le drapeau rouge triomphera.
Le drapeau rouge triomphera (ter)
Seul le communisme est la vraie liberté.
Plus d'ennemis, plus de frontières :
Les drapeaux rouges sont les seules bornes.
Ô communistes, à la révolte,
Le drapeau rouge triomphera.
Le drapeau rouge triomphera (ter)
Et vive Lénine, la paix et la liberté.
One track a day : BANDIERA ROSSA by Enrico Capuano
One track a day : BANDIERA ROSSA by Enrico Capuano
commentaires

Pin Up: Silvana Pampanini

Publié le 2 Février 2017 par bigwhy dans pin up, 50's, italie

Pin Up: Silvana Pampanini

Elle incarnait la beauté italienne

Nièce d'une cantatrice célèbre, cette brune voluptueuse aux grands yeux avait étudié au conservatoire de musique et si elle était doublée quand elle parlait, elle assurait toujours les parties chantées. Surnommée Nini Pampan en France, elle avait acquis sa notoriété en perdant le concours de Miss Italie en 1946, ce qui avait provoque un tollé dans la presse populaire. Finalement, on lui avait accordé le titre de Miss ex-aequo.

Elle a tourné entre autres aux côtés de Buster Keaton, Marcello Mastroianni, Alberto Sordi, Toto et Jean Gabin, incarnant la beauté italienne à travers le monde, avant d'autres sirènes italiennes comme Sophia Loren et Gina Lollobrigida.
              
Silvana Pampanini ne s'est jamais mariée mais aurait été courtisée par beaucoup d'hommes célèbres, du leader cubain Fidel Castro à l'ex-roi d'Egypte Farouk, en passant par Orson Welles et Omar Sharif. "J'ai eu plus de prétendants que de maux de tête", disait-elle.
              
Catholique pratiquante, elle ne jouait plus qu'occasionnellement depuis les années 1960. Elle avait arrêté sa carrière à plein temps pour s'occuper de ses parents âgés.

Pin Up: Silvana Pampanini
Pin Up: Silvana Pampanini
Pin Up: Silvana Pampanini
commentaires

One track a day: EL SOL DE HIERRO by El Santo Nada

Publié le 23 Janvier 2017 par bigwhy dans musique, video, western, instrumental, surf, psychedelique, italie, facebook

One track a day: EL SOL DE HIERRO by El Santo Nada
Comme toujours, le meilleur de la musique vient...d'Italie (western spaghetti for ever!)
 
EL SANTO NADA est un collectif de musiciens de Pescara, en Italie. Ils ont formé en 2007 à l'origine comme un spin off de Santo Niente (Saint Rien!). Ils ont forgé une identité éclectique en explorant les bandes sonores occidentales de spaghetti d'Ennio Morricone, la musique traditionnelle mexicaine, le rock instrumental et surf de la fin des années 50 et le début des années 60, la musique populaire italienne et balkanique ainsi que le psychédélisme britannique et le rock alternatif contemporain.
 
Superbe extrait d'un superbe album: TUCO ( a écouter absolument)!
One track a day: EL SOL DE HIERRO by El Santo Nada
commentaires

Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti

Publié le 5 Janvier 2017 par bigwhy dans art, illustration, art nouveau, italie, histoire

Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti

Duilio Cambellotti était un artiste italien (1876-1960) peintre, sculpteur, illustrateur; lié à l'art nouveau, il apporte en plus une dimension sociale, morale & pédagogique afin de rendre l'Art accessible à tous, il était l'artiste artisan par excellence. Fils d'un sculpteur/décorateur, il suit d'abord des études de comptabilité, puis rentre aux beaux arts à Rome, sans obtenir, pour autant de diplôme, il se qualifie d'autodidacte. 

Il commence sa carrière dans les arts appliqués& l'affiche publicitaire, puis il abordera la décoration de théâtre, l'illustration, la peinture, le vitrail & l'architecture.

Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti
Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti
Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti
Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti
Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti
Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti
Focus sur un Artiste: Duilio Cambellotti

Grandir dans l'atelier du sculpteur et décorateur père, Cambellotti devient l'artiste-artisan par excellence: le sculpteur, scénographe, décorateur, illustrateur, graveur, décorateur, céramiste et quoi d'autre pourrait subir son élan créatif. Il a déclaré: "... il n'a jamais dédaigné toute forme d'art." Et il est cette multitude de médias que l'exposition vise à présenter et à faire connaître au grand public: les sculptures, vitraux, céramiques et tapisseries, dessins et croquis de théâtre.

Cambellotti, qui a fait ses débuts à Rome en 1897 en tant que concepteur d'affiches et de designers, est parmi les premiers en Italie à adopter les idées de Morris et, dans le sillage des idéologies progressistes de ces années, un besoin pour un but social de faire artistique, exposant dans ses œuvres le concept de mondialité, avec le désir de produire des objets d'art multipliable avec fonction aussi moralisatrice et pédagogique, afin de rendre possible pour tout le monde à utiliser.

En Cambellotti et dans ses œuvres il ressent le désir d'échapper à une simple contemplation du passé, à la reconstruction d'un siècle éclairé peu probable, à couler et se livrer à la réalité agressive et changeante mais aussi riche en stimuli et la vérité. L'artiste, tout en évitant l'idée d'une société hyper-technologique, étranglées par l'urbanisation et par des machines, utilise les moyens de communication et d'expression en lui contemporaine de se propager des valeurs simples et primordiaux.

Très important, il est le lien fort averti avec le monde rural, et d'origine rurale sont des thèmes récurrents, toujours le même, dans la carrière artistique de l'Empire romain. Près d'un retour à la recherche légendaire pour le noble sauvage, Cambellotti trouve dans les racines rurales que l'authenticité soit que le monde contemporain est d'oublier. Cependant, conscient du retard de conditions objectives qui caractérisent le monde même, nous votons, avec d'autres intellectuels, à son réaménagement.

En 1901, en collaboration avec Alessandro Marcucci il organise des lectures de Dante au peuple, alors qu'il a fondé en 1905 avec le même Marcucci, Turin John Cena, Giacomo Balla et d' autres intellectuels romains, les premières écoles pour les paysans de la campagne romaine.
En 1911 , le même groupe, dénonçant la campagne abandonnée, organise le Festival des écoles de l' Agro Romano, la création de la grande case artistique, un symbole d'un monde plus pur, loin de la civilisation urbaine fausse. Dans les années suivantes Cambellotti illustre l'amorce et le manuel de composition et crée des meubles pour les mêmes écoles Agro qu'il personnellement décorer.
Cambellotti, ainsi que l' une des personnalités les plus remarquables dans le domaine des graphiques en Italie, était, avec son activité artistique variée et l' adhésion à de nombreux problèmes socio-politiques contemporains, certainement un digne représentant de cette volonté artistique totale qui caractérise , presque partout, la fin du XIXe siècle et le début du suivant.

Il semble commode de dire que, à ce jour, Cambellotti se présente aussi comme un témoin faisant autorité à l'ouverture de l'espace artistique d'une ville qui serait aussi international.

(traduction approximative d'un article italien?)

commentaires

Cover: " I'M VICTIM OF THIS SONG (Wicked Game) by Pipilotti Rist

Publié le 16 Décembre 2016 par bigwhy dans musique, video, cover, psychedelique, italie, suisse, internet

Cover: " I'M VICTIM OF THIS SONG (Wicked Game) by Pipilotti Rist

Une version psychedelique du classique sirupeux de Chris Isaak présent sur la BO de; "Sailor & Lula" de David Lynch., cette version est réalisé par Pipilotti Rist une videaste suisso -italienne, elle se dit victime de cette chanson (& a la fin elle le hurle).

L'amour finit mal en général!

Cover: " I'M VICTIM OF THIS SONG (Wicked Game) by Pipilotti Rist
Cover: " I'M VICTIM OF THIS SONG (Wicked Game) by Pipilotti Rist
commentaires

Film à voir?: LES NUITS DE LUCRECE BORGIA de sergio Greco (1960)

Publié le 12 Décembre 2016 par bigwhy dans film, Bande annonce, pin up, rousse, italie, 60's

Film à voir?: LES NUITS DE LUCRECE BORGIA de sergio Greco (1960)

Encore un presque peplum, qui sous le couvert de l'histoire, nous montre des belles pin ups très légèrement vétues, ici 2 fameuses Rousses, Belinda Lee l'anglaise & Michele Mercier, notre angélique nationale!

Les Nuits de Lucrèce Borgia (titre original : Le notti di Lucrezia Borgia) est un film italo-français de Sergio Grieco sorti en 1959. Dans les Marches du XVe siècle, le capitaine Alberici se présente à la cour des Borgia, à Urbino. Très vite il tombe sous le charme de Diana d'Alva. Jalouse, Lucrèce Borgia les fait emprisonner tous les deux. Alberici parvient à s'échapper et à libérer Diana mais se retrouve face à César Borgia qui le provoque en duel...

Film à voir?: LES NUITS DE LUCRECE BORGIA de sergio Greco (1960)
Film à voir?: LES NUITS DE LUCRECE BORGIA de sergio Greco (1960)
commentaires

Film à voir?: LUCRECE BORGIA de Christian-Jaque (1953)

Publié le 11 Décembre 2016 par bigwhy dans film, Bande annonce, pin up, rousse, 50's, france, italie

Film à voir?: LUCRECE BORGIA de  Christian-Jaque (1953)

Un film que je n'ai pas vu, mais qui illustre parfaitement notre thème actuel, sur les rousses! Cela me rappelle aussi,  une chanson du groupe dans lequel je jouais dans les années 90, mélant confusément histoire, erotisme & drogue psychedelique (un sacré bon titre d'ailleurs!)

Reconstitution romanesque des arcanes du pouvoir corrompus et pervertis par une famille de joyeux drilles, les Borgia.La reconstitution est plus fantasmée qu'ancrée sur les réalités historiques de l'époque, mais Christian-Jaque s'en bat certainement les glaouis, il est surtout là pour filmer la plastique malmenée de Martine Carol et les dépravations familiales, les jeux de séduction, de pouvoir et de destruction.
C'est un peu schématique tout de même et parfois un peu chiant. Il n'en demeure pas moins que la réalisation est parfois toute dressée dans un apparat brillant, des décors somptueux et une photographie technicolor qui n'est pas en reste à l'heure de nous lacher quelques séquences de toute beauté. Les costumes ne sont pas mal non plus.
A noter la performance à haut menton de Pedro Almendariz, l'Orson Welles méjicano, si senor, de laquelle on peut se délecter.
A noter également l'étrange bande musicale, toute guillerette, limite comique alors qu'elle accompagne des séquences de tueries. Mal à propos.

Mais c'est surtout pour la Martine qu'on regarde ce film aux accents coquins (ne cachez donc pas ce téton qui darde, ma chère). Elle est toute jolie. Sublimée par la couleur.Un grain de peau et des lignes d'une féminité troublante. Très belle femme et parfois elle joue bien ou joue pas trop mal dira-t-on.

Film à voir?: LUCRECE BORGIA de  Christian-Jaque (1953)
Film à voir?: LUCRECE BORGIA de  Christian-Jaque (1953)
Film à voir?: LUCRECE BORGIA de  Christian-Jaque (1953)
commentaires
1 2 3 4 > >>