Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Articles avec #garage catégorie

BIGWHY PLAYLIST/ Garage & 60'S

Publié le 27 Juin 2017 par bigwhy dans 60's, garage, psychedelique

BIGWHY PLAYLIST/ Garage & 60'S

L'age d'or de la pop music! et la nostalgie qui s'y rattache. Une source inépuisable de bon son, sans cesse renouvelée, car tant que des kids se réuniront dans le garage de leurs parents pour faire de la musique, cette musique existera! Nuggets from the past, the present & the future......

bigwhy-cultural-finest.over-blog.com

  • Spindrift  Space vixens

  • The Allah Las Tell me (what's on your mind)

  • The Amboy Dukes Journey to the center of your mind

  • Vibravoid Alphawave

  • Screaming Lord Sutch Smoke and Fire

  • The Seeds Nobody Spoil My Fun

  • 13th Floor Elevators You're Gonna Miss Me

  • Rudi Protrudi Funnel of love

  • Count Five Psychotic reaction

  • The Fuzztones Hallucination Generation

  • The Fleshtones The Girl From Baltimore

  • Eric Burdon and The Animals When I Was Young

  • The Balloon Farm A Question of Temperature

  • Paul Revere and the Raiders (I'm Not Your) Steppin' Stone

  • The Lime Spiders Slave Girl

  • Les Baxter Wheels

  • The Box Tops The Letter

  • The Electric Prunes I Had Too Much To Dream Last Night

  • Cuby & The Blizzards Your Body Not Your Soul

  • Fire Father`s Name Is Dad

  • Bobby Fuller Four I fought the law

  • The Stems Under Your Mushroom

  • The Chesterfield Kings Time Will Tell

  • The Cynics Baby What's Wrong

  • Bill Mullins Goodbye Candy Cane

  • Ramones Journey to the center of your mind

  • Fenwyck Mindrocker

  • The Moody Blues Nights In White Satin

  • Nazz Open My Eyes

  • The Easybeats Friday On My Mind

  • Johnny Kidd and the Pirates Shakin All Over*

  • The Third Bardo I'm Five Years Ahead Of My Time

  • Status Quo Pictures of matchstick men

  • The Fuzztones Strychnine

  • The Mourning Reign Get Out of My Life Woman

  • Count Five Mailman

  • The Lyres How Do You Know

  • Stiv Bators It's cold outside

 

BIGWHY PLAYLIST/ Garage & 60'S
commentaires

TELL ME (WHAT S ON YOUR MIND)/ The Allah La's

Publié le 9 Juin 2017 par bigwhy dans 60's, garage, psychedelique, 2012

commentaires

One track a day: ALPHAWAVE by Vibravoid

Publié le 11 Avril 2017 par bigwhy dans musique, video, psychedelique, garage, allemagne, facebook

One track a day: ALPHAWAVE by Vibravoid

Une découverte & une claque Absolue, totalement Psyché mais avec une petite touche Shoegaze....Carrément grandiose!

Vibravoid, c’est un groupe allemand né au début des années 2000, à l’initiative de son frontman Christian Koch. Vibravoid c’est aussi déjà presque vingt albums au compteur (dont neuf ces trois dernières années…), et une pelletée de singles, EP, etc… La production de ce groupe est juste dantesque. Musicalement, Vibravoid c’est un peu une fenêtre dans le temps, un combo qui évolue dans un genre sans âge, et qui s’y cantonne avec bonheur depus les débuts de sa carrière. C’est remarquable et honorable en soi. Après, comme on dit, « faut aimer »…

Parce que oui, Vibravoid c’est quand même un sacré choc musical. Le groupe pratique un rock psychédélique absolu : leur appréciation du genre est si totale, qu’ils ont pris le relais direct (avec quelques décennies mises entre parenthèses) des Pink Floyd (époque Barrett), Cream, Hawkwind, Tangerine Dream ou Amon Düül, en développant leur propre approche, complètement intègre, du genre. Le décalage temporel est vibrant, et il suffit d’écouter les deux ou trois premiers titres pour l’assimiler complètement : instrumentalement, le clavier prend presque toute la place. Un orgue « old school », au son presque constant sur tout le disque, proche du Mellotron, comme un son de Hammond chargé d’écho, une composante aiguë et spacy qui surnage sur tout le disque. La guitare est bien là, mais rarement dans une posture offensive, tout comme les autres instruments.

One track a day: ALPHAWAVE by Vibravoid
One track a day: ALPHAWAVE by Vibravoid
commentaires

One track a day: HALLUCINATION GENERATION by The Fuzztones

Publié le 31 Mars 2017 par bigwhy dans musique, video, garage, 60's, USA, internet, facebook

One track a day: HALLUCINATION GENERATION by The Fuzztones

The Fuzztones est un groupe culte de rock/garage de NY, fondé au début des années 1980 par le géant Rudi Protrudi.

Inspirés par le son des groupes garage des années 1960, les Fuzztones, armés de guitares "Phantom" à l'apparence et aux sonorités sans pareilles, délivrèrent pendant quinze ans un rock psychedelique énergique enrobé par des nappes d'orgue remettant à l'honneur des compositions oubliées ou restées inconnues.

Après une pause à la fin des années 1990, les Fuzztones refirent un honorable album Salt for zombies en 2003 et, en 2005, célébrèrent 25 ans de carrière par une compilation intitulée LSD 25 (25 years of fuzz and furry) agrémentée d'un DVD d'images live et de clips.

Vu pour la première fois au Camden Palace en 1989 avec Thee Hypnotics, grosse claque & respect pour le style & l'attitude résolument vintage/Garage (toujours pas remis depuis!)

One track a day: HALLUCINATION GENERATION by The Fuzztones
commentaires

One track a day: NOBODY SPOIL MY FUN by The Seeds

Publié le 22 Mars 2017 par bigwhy dans musique, video, 60's, garage, psychedelique, USA, internet

One track a day: NOBODY SPOIL MY FUN by The Seeds

La, les gars, vous touchez la quintessence du garage psychédélique des 60's! La musique est brute et Sky Saxon le chanteur semble souvent au bord de la crise d'épilepsie, The Seeds ont une apparence débraillée et sale, un rythme méchant, et des textes menaçants qui font souvent référence au sexe & à la drogue. Une musique sauvage et des paroles contre la pression sociale ou sentimentale, au choix, reflètent bien leur époque. Leur formule c'est: des guitares fuzz et un piano electrique accompagnés d'un chant bien dérangé.

En 1969, Sky Saxon découvre Dieu et devient un fidèle du culte YA HO WA 13, adorateur de la nature et dont l'essence du dogme réside dans l’anagramme GOD/DOG? En Lien son site...

Non! personne, je dis bien personne, j'ai bien dit personne ne gachera mon plaisir!

One track a day: NOBODY SPOIL MY FUN by The Seeds
commentaires

One track a day: ETABLISSEMENT SPECIALIZE by El Blaszczyk

Publié le 2 Février 2017 par bigwhy dans musique, video, rock, surf, garage, france, facebook

One track a day: ETABLISSEMENT SPECIALIZE by El Blaszczyk

Arrivera un moment où on n'en pourra plus de vivre comme des veaux, où on n'en pourra plus des pénibles, des pleutres, des crétins en trottinette, des pignoles du vivre-ensemble, de Christophe Conte et de toutes ces merdes. Arrivera un moment où il faudra disparaître, loin de tout, vivre en marge, prendre le maquis. Et ce jour là, le modèle ce ne sera ni Robinson ni le Walden de Thoreau, mais El Blaszczyk. Un Charentais sur la touche qui rêvait de garage primitif et de fusées en papier alu et qui, mieux que personne, incarne cette volonté de liberté totale, de « je me tire, je m'arrache », de « merci, messieurs, mais votre époque de merde, je vous la laisse ».

Fou de 50's et de 60's, il grandit dans les années 80, à contre courant, s'inventant un univers de bric à brac fait d'espions de série B, de twist de science-fiction et de paroles résolument « autres ». Un monde sans foi ni loi dont il trafique la bande-son sur un 4 pistes, enrôlant sa petite soeur et sa voisine pour faire les choeurs, donnant naissance à un 45-tours unique, hors du temps, aberration totale qui sort au beau milieu des années 90, alors que Kurt Cobain rend son dernier souffle et que dehors, on écoute du trip-hop sur des discmans. Et puis plus rien. La disparition. Totale, irrémédiable, incontestable. La mort plutôt que la médiocrité. El Blaszczyk avait fait son temps. Court mais intense, absurde mais radical.

Jusqu'à son retour cette année. En 2016. L'année du burkini, des réflexions citoyennes, des « groupes qui vont sauver la France », du grand marché de la connerie. Et sans grande surprise sur Born Bad, qui désarchive le mythique single (El' Blaszczyk Rock Band Himself With Girls) et lui colle 8 (HUIT) nouveaux morceaux au train, tous liés par un même thème psychiatrique (la maladie, dans toutes ses formes, tous ses excès) et habités par cette même ferveur brute, ce même mépris de la modernité. L'occasion, enfin, de rencontrer l'animal pour parler de son parcours loin du monde, de sa musique hors du temps. En écoutant The Quirky Lost Tapes 1993-1995, qui sort le 24 septembre sur Born Bad mais qu'on vous présente aujourd'hui, en intégralité, pour la première fois dans l'Histoire de la psychiatrie et du twist de science-fiction.

One track a day: ETABLISSEMENT SPECIALIZE by El Blaszczyk
One track a day: ETABLISSEMENT SPECIALIZE by El Blaszczyk
One track a day: ETABLISSEMENT SPECIALIZE by El Blaszczyk
commentaires

Cover: (SHE IS A) TORNADO by The Hillbilly Moon Explosion

Publié le 8 Décembre 2016 par bigwhy dans musique, video, rockabilly, garage, cover, suisse, internet, facebook, rousse

Cover: (SHE IS A) TORNADO by The Hillbilly Moon Explosion

Dans la série des Rousses incendiaires (mais classe!) voici Emanuella Hutter, la chanteuse/guitariste des Hillbilly Moon Explosion. Elle a le merite non seulement, d'avoir remis le rockabilly au gout du jour, mais aussi de l'avoir rendu classieux & branché (je sais ça ne durera pas!). Belle & charismatique, la suissesse rousse est une très belle tornade!

le Rockab' c'est définitivement la musique des rousses!

Cover: (SHE IS A) TORNADO by The Hillbilly Moon Explosion
Cover: (SHE IS A) TORNADO by The Hillbilly Moon Explosion
commentaires

One track a day: LIKE A BAD GIRL SHOULD by The Cramps

Publié le 23 Novembre 2016 par bigwhy dans video, musique, rockabilly, garage, USA, pin up, rousse, internet, facebook

One track a day: LIKE A BAD GIRL SHOULD by The Cramps

Quand je pense musique + rousse, la première réponse est The Cramps & sa sulfureuse guitariste Poison Ivy. La chanson "like a bad girl should" est pile poil dans le thème, sexy bad girls sont les rousses....

I love your ass, for bad or worse
I love your nasty way you curse
When you sit down, it's wild how you sit
Grind your heel in the ground, the groovy way you spit

Ooh you look good
Ooh you smell good
Ooh you taste good
Like a bad girl should

When I need love, I love how you feel
When I need dough, I love how you steal
I love your sick way you think
The way your perfume makes you stink

Ooh you look good
Ooh you smell good
Ooh you taste good
Like a bad girl should

I love your boots, your fancy clothes
Your boufant hair, your pantyhose
I blow a gasket for your pink jellybean
Your picnic basket splits my spleen

 

One track a day: LIKE A BAD GIRL SHOULD by The Cramps
commentaires

One track a day: MAILMAN by Count Five

Publié le 12 Octobre 2016 par bigwhy dans musique, video, 60's, garage, USA

One track a day: MAILMAN by Count Five

Parce que mon grand père & mon oncle maternel étaient facteurs & qu'ils sont tous les 2 morts d'une cirrhose! Alors quand tu tombes sur une chanson qui parle d'eux, tu aimes forcément! Les Count Five ne sont pas que le groupe qui a écrit Psychotic Reaction, meme si cela reste définitivement leur chanson la plus connue. Ils ont eu aussi quelques hits mineurs dont ce Mailman ainsi que Déclaration of indépendance (tous présent sur la réedition de 1994: Psychotic Reaction: The Complete Count Five)

Les facteurs n'amenent pas que des mauvaises nouvelles!

One track a day: MAILMAN by Count Five
commentaires

Cover: JOURNEY TO THE CENTER OF YOUR MIND by The Ramones

Publié le 24 Août 2016 par bigwhy dans musique, video, punk rock, garage, 60's, cover, USA, internet, facebook

Cover: JOURNEY TO THE CENTER OF YOUR MIND by The Ramones

1993, après quasiment 30 ans de carrière, les Freres Ramones sont au bout du rouleau, Johnny vote pour bush, Dee Dee c'est barré, remplacé par un jeunot au cheveux court! 30 ans a ecrire la meme chanson & le meme album encore & encore. Alors pour continuer malgré tout, seul un retour au source peut s'avérer salutaire! Ce sera "Acid Eaters" un album de reprise 60's, hommage des kids à la musique de leur enfance. Après cela il y aura un dernier disque qui sentira le sapin :"Adios Amigos" et ce sera définitivement fini.

Pour les fans, l'excellent coffret "Weird tales of the ramones" edité par Rhino, n'apportera aucune nouveauté notable, si ce n'est un bel objet avec des BD & des lunettes 3d, un pur truc de kid, inutile mais attachant.....

Cover: JOURNEY TO THE CENTER OF YOUR MIND by The Ramones
Cover: JOURNEY TO THE CENTER OF YOUR MIND by The Ramones
commentaires
1 2 > >>