Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Enthousiaste & Curieux

La vérité sur Halloween

Publié le 31 Octobre 2017 par bigwhy dans mythe, légende, histoire, celtic

La vérité sur Halloween

Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de Toussaint Son nom est une contraction de l'anglais All Hallows Eve qui signifie the eve of All Saints' Day en anglais contemporain et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ».C'est à partir du VII siècle que l'église catholique introduisit la Toussaint en date du 1er novembre opérant un Syncretisme avec la fete paienne de Samhain

La tradition de Halloween remonte aux tribus païennes d’Irlande. Le passé irlandais est très intéressant sur un point: la distinction entre faits historiques et faits légendaires est très floue.

Fort de ce passé mythologique, les différentes tribus avaient de nombreuses croyances concernant l’Autre monde — celui des esprits et des créatures malignes.

Il est une nuit particulière où la limite entre le monde des esprits et le monde des hommes se rapprochent : c’est la nuit de la Samhain. C'est une date importante dans le calendrier des Celtes. C’est un festival célébrant la fin de l’été, le début de l’hiver et la nouvelle année celte. Ceux-ci fondaient leur calendrier sur l’élevage du bétail, et la Samhain marquait le moment où l’on rassemblait les troupeaux pour l’hiver.

La Samhain avait lieu de la tombée la nuit du 31 Octobre à la fin de journée du 1er Novembre.Elle pouvait être étendue plusieurs jours avant et après cette date, ce qui a valu au mois celtique de Novembre d’être également appelé Samhain.

Plus qu’une gigantesque assemblée, la Samhain etait considérée comme un moment de grand danger et de grande vulnérabilité pour le peuple des hommes, car il se tenait à la limite de deux années : cette journée se situait en réalité à l’extérieur du temps, hors de tout calendrier, alors que les lois de notre monde étaient suspendues. Les barrières entre le monde tel que nous le connaissons et le monde surnaturel disparaissaient. C’est également le début de la lutte des forces de l’obscurité sur celles de la lumière ; cette lutte durera tout l’hiver et prendra fin lors de la fête de Walpurgis, le 1er mai.

De gigantesques bûchers étaient allumés lors de la Samhain. Les feux devait être éteints la veille de la Samhain, et le soir du 31 les druides allumaient des feux rituels. Les braises brulantes étaient alors utilisées pour allumer les feux des foyers. Pourquoi ? Car le feu était souvent lié au soleil, et le soleil réchauffait les cieux comme le feu réchauffait la terre. C’était un élément purificateur, un don du soleil aux hommes. Le feu était une force surnaturelle, capable d’illuminer et de réchauffer, mais aussi de détruire . Les bûchers avaient pour but d’accueillir et encourager le feu comme une force fertile et réchauffante. Parfois, le peuple se déguisait pour la Samhain. Ces accoutrements avaient pour but de se protéger des esprits, soit en les effrayant, soit en s’y identifiant, afin qu’ils ne vous reconnaissent pas.

La vérité sur Halloween
commentaires

BIGWHY PLAYLIST/ Give Me More Dub

Publié le 31 Octobre 2017 par bigwhy dans playlist, dub

BIGWHY PLAYLIST/ Give Me More Dub

Le Dub c'est comme la science ou la cuisine, cela appelle l'expérimentation & l'ouverture d'esprit, on peut tout faire & y mettre les ingrédients que l'on veut. De la fantaisie mais avec de l'ordre! Pour une musique Universelle, qui peut vous faire danser, vibrer ou planer, spirituelle & pourtant si  "évidente"!

Donc voici ma sélection personnelle, d'une musique qui depuis toujours m'enchante & me rend + fort! Des faces B des singles reggae des 70's aux tendances les plus futuristes actuelles, de la Jamaique, bien sur, mais aussi de Grèce, Autriche, Japon ....sans oublier la France qui compte pas mal de champions du bon gros son!  (a suivre)

Une musique de sorcier positif, pour le corps & l'esprit!

A écouter très fort (pour faire tomber les murs de Babylone!)

  • Chris Macro - No Dubs Till Brooklyn (feat. Beastie Boys)
  • Dj Krush - On the Dub-Ble
  • Vibronics - Mirror Dub
  • Dubamix - Pour qui sonne le dub
  • Death in Vegas - G.B.H
  • Dani Ites - Grass Valley
  • Ticklah - Queen Dub
  • Mad Professor - Kunta Kinte Dub
  • See-I - The King
  • Overproof Soundsystem - Watch What You Put Inna...
  • Kabanjak - I Don't Want To Work Today
  • John Frum - January Dub
  • Richie Phoe - Thriller Dub
  • Junior Cony - Originally
  • Weeding Dub - Justice!
  • Dreadzone- Once Upon a Time (in Jamaica)
  • Flox - The Words
  • Dry And Heavy - Dawn Is Breaking
  • Vibronics meets Fedayi PachaPyramids
  • Massive Attack & Mad Professor - Moving Dub
  • The Rootsman - Destiny (Rasbors Inc remix)
  • Molecule - Stereo
  • Dub Terminator - Babylon Your Days Are Numbered
  • The Lions - The Magnificent Dance
  • The Spy From Cairo - Alladin Dub
  • Horace Andy - Ital Vital (Different Drummer mix)
  • Ticklah vs Axelrod - Pork Eater
  • Blend Mishkin –-Free (to smoke marijuana)
  • Disrupt - Holy Mount Zion
  • Tayo Meets Acid Rockers Uptown - Dread Cowboy
  • My Neighbour Is - Ska Kan Ka
  • Rootah - Mr. Vibes
  • Weeding Dub - Gypsy Dub
  • Dawa Hifi - Tubby's Request
  • Aisha & Mad Professor - Only Jah Works / Tribal Dub
  • Noiseshaper - The Only Redeemer
  • Gregory IsaacsRumours
  • KillaSoundYard - No War
  • 10 dubians - Gunz Ze
  • The Magic Fly - Play That Funky Reggae (JStar Remix)
  • Puja Dub Operators - President Jester
  • Mikey Dread - Heavy Weight Sound
  • Easy Star All-StarsMoney
  • The Rootsman - The Truth
  • Zenzile - Dub Trooper
BIGWHY PLAYLIST/ Give Me More Dub
BIGWHY PLAYLIST/ Give Me More Dub
commentaires

BROKEN FLOWERS/ Jim Jarmusch

Publié le 30 Octobre 2017 par bigwhy dans film, bande originale, 2005

BROKEN FLOWERS/ Jim Jarmusch

Célibataire endurci, Don Johnston vient d'être quitté par Sherry, sa dernière conquête. Alors qu'il se résigne une nouvelle fois à vivre seul, il reçoit une lettre anonyme dans laquelle une des anciennes petites amies lui apprend qu'il est le père d'un enfant de 19 ans, et que celui-ci est peut-être parti à sa recherche. Sous les conseils de son meilleur ami Winston, détective amateur, il décide de mener l'enquête afin d'éclaircir ce mystère. Malgré son tempérament casanier, le sédentaire Don se lance alors dans un long périple, au cours duquel il retrouve quatre de ses anciennes amours. A travers ces visites-surprises, Don se retrouve confronté à son passé, et, du même coup, à son présent.

Un film fabuleux, comme quasiment toujours avec Jarmusch, sensible, tendre spirituel & résolument culte, en grande partie grace à une fabuleuse bande son, avec Holly Gollythly, et surtout Mulatu Astatke le grand Jazzman Ethiopien, dont le film, à permis, au grand public, la redécouverte.

Merci Jim ( comme toujours!)

BROKEN FLOWERS/ Jim Jarmusch
BROKEN FLOWERS/ Jim Jarmusch
commentaires

LA DARONNE/ Hannelore Cayre

Publié le 29 Octobre 2017 par bigwhy dans livre, polar, 2017

LA DARONNE/ Hannelore Cayre

C'est elle qui pose sur la couverture de La Daronne. Hannelore Cayre est partie une nuit avec sa fille Louise dans un parking de Parly 2 flanquée de deux sacs Tati, un imper mastic et des lunettes noires pour illustrer le personnage de Patience Portefeux, traductrice d’un genre particulier. Hannelore est comme ça, grande bringue aussi sérieuse que drôle, avocate et romancière, observatrice imparable de la justice d’en bas.

Elle revient aujourd’hui avec La Daronne, talent intact, phrase peaufinée mais directe, histoire malpolie et imparable. Voici Patience Portefeux, 53 ans, veuve avec un chien, deux filles grandies trop vite, une vieille mère déglinguée en maison de retraite à 3 000 euros par mois, parfaitement bilingue (français-arabe), pour des raisons familiales un peu complexes. Patience a d’abord été interprète dans les tribunaux mais avec son expérience et sa disponibilité, s’est vue confier les écoutes téléphoniques dans les enquêtes des stups et du grand banditisme. Ça fait maintenant 25 ans qu’elle traduit à tour de bras des affaires de « go fast », de trafics en tous genres. Bien payée mais non déclarée par le ministère de la Justice, elle peut arranger la véracité des propos comme elle veut puisque personne ne surveille ce qu’elle traduit. Alors, un jour, Patience entre à son tour dans le business et devient « la Daronne ».

Dans cette fiction très drôle et très sombre, Hannelore Cayre aborde de nombreux sujets de société sans avoir l’air d’y toucher : que faire de ses vieux parents ? Comment vivre en femme libre sans un sou en rêvant de mettre ses enfants à l’abri du besoin ? Comment sympathiser avec ses voisins chinois ?... Mais surtout, la romancière continue de décrire le monde de la justice et ses aberrations : « On met la sécurité nationale aux mains de gens qu’on méprise et ne déclare pas. C’est une patate chaude cette histoire, et chaque ministre de la Justice se la renvoie car le budget de la justice ne peut pas le prendre en charge », explique-t-elle pour décrire ce métier d’interprète.

Le talent d’Hannelore Cayre est dans sa manière de raconter des histoires tragiques en faisant rire son lecteur. Elle y parvient à coup d’anecdotes (souvent vraies), d’exagérations irrésistibles (et plausibles) et d’une écriture travaillée au millimètre, mais bondissante d’humour et de générosité.

 

commentaires

MASQUES ET BANDEAUX (5)

Publié le 28 Octobre 2017 par bigwhy dans fetish, erotisme, pin up, Masques & Bandeaux

MASQUES ET BANDEAUX (5)

Echangisme, triolisme, pratiques SM, le bandeau se prête à tout. A côté des menottes et du fouet, c’est un accessoire de plaisir propice à toutes les sensations. Dans cette chambre noire, se crée une mise à distance de la personne, la rendant plus à l’écoute du langage de son corps. « Le meilleur moment, c’est quand on monte l’escalier » disait Clémenceau. C’est peut-être aussi celui où l’on anticipe son plaisir/déplaisir dès la pose du bandeau.

Lorsque l'on perd un de nos cinq sens, l'organisme cherche à compenser en augmentant la sensibilité des autres. Le fait d'avoir les yeux bandés augmentera les sensations des autres sens.

commentaires

MASQUES ET BANDEAUX (4)

Publié le 27 Octobre 2017 par bigwhy dans fetish, erotisme, pin up, Masques & Bandeaux

MASQUES ET BANDEAUX (4)

L'amour rend aveugle, dit-on. Peut-être, mais la « mise sous le bandeau " exige qu'on soit capable de s'abandonner en toute confiance à son partenaire, de suivre ses directives aveuglément, au propre comme au figuré.

MASQUES ET BANDEAUX (4)

Pour les psy, le fait d’arborer un masque, de se déguiser ou de se maquiller préalablement évoquerait une volonté de fuite, une envie d’aller chercher l’extase ailleurs, dans les bras d’un autre . On connaît l’importance du masque dans le carnaval. Il permet à la fois d’inverser la hiérarchie sociale mais de changer les genres et de se livrer à tous les excès en toute discrétion à condition de respecter certains codes.

MASQUES ET BANDEAUX (4)
commentaires

MASQUES ET BANDEAUX (3)

Publié le 26 Octobre 2017 par bigwhy dans fetish, erotisme, pin up, Masques & Bandeaux

MASQUES ET BANDEAUX (3)

Avec les yeux bandés, on entre dans la sensualité fantasmatique et fantasmagorique.

On ne voit pas, mais on se sent regardé(e), on est incapable de savoir sur quelle partie du corps les yeux du partenaire s'attardent, on se laisse contempler, doublement nu(e). Après cette nudité enfin offerte, l'impudeur peut franchir quelques degrés. La personne sous le bandeau peut prendre des postures qu’elle n’aurait jamais osé prendre

MASQUES ET BANDEAUX (3)

L'intérêt d'être sous le bandeau est que le fantasme prend le pouvoir.

Masque, bandeau, loup font partie intégrante de la panoplie du "Désir" de la littérature érotique qui les a magnifiés............

MASQUES ET BANDEAUX (3)
commentaires

MASQUES ET BANDEAUX (2)

Publié le 25 Octobre 2017 par bigwhy dans fetish, erotisme, pin up, masques & bandeaux

MASQUES ET BANDEAUX (2)

Si l’amour rend aveugle, la réciproque est presque vraie puisque l’aveuglement sait donner à la galipette une touche particulièrement délicieuse ! Se consacrer à quelques ébats, la vue obstruée et le corps vulnérable est, en effet source de plaisirs …

MASQUES ET BANDEAUX (2)

Tous ses adeptes inconditionnels vous le diront : les yeux bandés offrent des sensations uniques car priver un sens exacerbe les autres. Vous sentirez davantage et votre corps restera dans une tension délicieuse, toujours plus réceptif au plaisir !

MASQUES ET BANDEAUX (2)
commentaires

MASQUES ET BANDEAUX (1)

Publié le 24 Octobre 2017 par bigwhy dans fetish, pin up, erotisme, Masques & Bandeaux

MASQUES ET BANDEAUX (1)

Les dossiers fetish, c'est pas de la menthe à l'eau !

Ici pas d'explications sociologique ou pire psy ? Il n'est pas question de détailler le pourquoi du comment ? Mais bien, de regarder, car voyez vous, tout part de la ! Alors rincez vous les mirettes, vous pourrez toujours donner des explications plus tard...................

Attention précision! Ici aucun masque à gaz ou artifice malsain, mon fetichisme a ses limites que la raison ne connait pas! Donc pour ces vacances d'automne, comme promis, luxe calme & volupté, on parlera de masques & des bandeaux & par extension, un petit peu de carnaval!

A ne pas mettre entre toutes les mains! (entre tous les yeux?)

MASQUES ET BANDEAUX (1)
MASQUES ET BANDEAUX (1)
commentaires

ROBIN ISELY

Publié le 23 Octobre 2017 par bigwhy dans art, erotisme, fantastique

ROBIN ISELY

Robin Isely est un artiste numérique qui explore les intersections surréalistes entre l'humain et l' animal ainsi que les frontières entre la fascination & la répulsion: Une oeuvre magnifique!

ROBIN ISELY
ROBIN ISELY
ROBIN ISELY
ROBIN ISELY
commentaires
1 2 3 > >>