Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Enthousiaste & Curieux

Judith & Holopherne (9)

Publié le 11 Mai 2017 par bigwhy in art, erotisme, histoire, femme fatale, judith

Judith & Holopherne (9)

Ces figures du passé interpellent nos capacités actuelles à bouger, à nous « émouvoir » aujourd'hui dans les espaces hybrides à moitié virtuels, à moitié concrets et palpables dans lesquels nous évoluons. Au dela de fables morale où l'homme concupiscent est puni et où la femme sait tirer partie de son pouvoir de séduction au profit d' une noble cause (sociale ou privée) tout en restant vertueuse, une nouvelle trame se donne à lire : celle qui associe le désir au dégoût, la sensualité au rejet, cette érotisation de la décapitation qui illustre le malaise contemporain. Cela nous permet d'être fasciné sans être paralysé et, par cette possibilité nous offre d'être affecté du dehors, les figures deviennent sujet et se mettent à exister et à laisser percer de nouvelles possibilités de visions.

L'assymétrisation des corps se fait au profit de celui triomphant de la femme dont la sensualité se transforme en violence et qui, tout en restant strictement dans les canons de la beauté, devient une arme redoutable. L'épée n'étant qu'un accessoire. La femme objet devient sujet qui peut se laisser aller à la brutalité puisque elle est associée à la juste cause, qu'elle s'avère techniquement nécessaire.

Judith & Holopherne (9)
Judith & Holopherne (9)
Judith & Holopherne (9)
Judith & Holopherne (9)
Commenter cet article