Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Focus sur un Artiste: Edwin Austin Abbey

Publié le 3 Avril 2017 par bigwhy in art, histoire, USA

Focus sur un Artiste: Edwin Austin Abbey

Edwin Austin Abbey est un peintre américain qui a consacré la plus grande partie de son oeuvre à peindre les scènes et les héros du théâtre de Shakespeare. Cette noble et belle jeune fille qui nous regarde est Ophélie, la femme dont le coeur bat pour Hamlet, mais qui se noiera en apprenant qu'Hamlet a tué son père Polonius. Ophélie est une âme noble et un coeur pur. C'est une victime de la folie des hommes et des femmes. Pour survivre, il lui eut fallut l'ambition d'une conspiratrice, les vices des ambitieux, la soif du pouvoir, un caractère froid, égoïste et calculateur. Or, Ophélie n'est rien de tout cela. Hamlet le sait. Il la sacrifiera afin qu'elle ne se compromette pas. Hamlet a été informé par un spectre que son père, le Roi du Danemark, n'est pas mort de mort naturelle, mais qu'il a été empoisonné par son propre frère afin de s'emparer du trône. Mais ce frère fratricide et usurpateur a aussi pris pour épouse la Reine, mère d'Hamlet, alors que la couche du Roi défunt était encore tiède... Le nouveau roi, traître et assassin, a pour ami Polonius, un vassal intriguant, un complice et un artisan de l'usurpation. C'est un arriviste sans envergure, un médiocre, comme il y en a à profusion partout où il y a une société de cour. Hamlet sait qu'il devra tuer Polonius, il sait qu'il devra tuer son oncle, le nouveau Roi. Pour mener à bien ses projets, il doit feindre la folie. La première victime de sa folie sera Ophélie, incapable de faire face au renoncement amoureux d'Hamlet. Pourquoi Hamlet la sacrifie-t-elle? Parce qu'elle est irrémédiablement condamnée. Pourrait-elle accepter et comprendre qu'Hamlet tue Polonius, son père? Elle ne vaudrait alors pas plus que la mère d'Hamlet, qui accepte la couche d'un criminel pour demeurer la Reine. Soit Hamlet venge son père et Ophélie est condamnée à son tour à aimer un criminel, soit Hamlet renonce à la vengeance mais le mariage avec Ophélie a toutes les chances de leur être refusé. Hamlet nous le fera comprendre sur la tombe d'Ophélie: leur amour est sauf, mais au prix de la mort.

Edwin Austin Abbey, contrairement à de nombreux peintres qui ont été inspirés par le personnage d'Ophélie, ne choisit pas de peindre la mort d'Ophélie, mais propose un portrait d'une grande beauté, qui nous fait mesurer le prix du sacrifice d'Hamlet. Ophélie peut regarder chacun droit dans les yeux, son âme est saine et noble. Il n'y a dans ses yeux que paix, amour et droiture. Qui pourrait soutenir un tel regard sans sourciller? Non, le personnage d'Ophélie n'est pas celui d'une victime fragile mais celui d'une étrangère au pays des monstres.​ Ophélie​ a les yeux d'un amour impossible. Il n'y a d'amour qu'impossible, tout autre amour est compromission. Beaucoup de peintres s'y sont trompés: Shakespeare est un tragique et sûrement pas un pré-romantique: inutile de peindre Ophélie mourrante au milieu des eaux.

Focus sur un Artiste: Edwin Austin Abbey
Focus sur un Artiste: Edwin Austin Abbey
Focus sur un Artiste: Edwin Austin Abbey
Commenter cet article