Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Bookcrossing: VIANDE FROIDE de Jean Paul Brighelli

Publié le 9 Avril 2017 par bigwhy in livre, polar

Bookcrossing: VIANDE FROIDE de Jean Paul Brighelli

Les cochons corses ne se nourrissent pas uniquement de glands et de châtaignes. Et on n'assassine pas des préfets tous les jours, même en Corse. Quand on les assassine, ce n'est pas par hasard. Une conspiration voulue par les uns et exploitée par les autres. Alors qu'à Paris s'agitent les ombres des montreurs de marionnettes, un flic fraîchement retraité mène l'enquête. II n'est pas seul sur le coup: un jeune agent, persuadé de connaître les dessous de l'affaire, suit de très près le vieil enquêteur... La Corse se garde bien de révéler ses secrets: les montagnes restent muettes, et nul n'est à l'abri d'un assassinat dans le restau du coin.

Jean-Paul Brighelli est né en 1953 à Marseille, d'un père policier d'une mère sténodactylo. Il a 15 ans pendant les évènements de mai 1968 auxquels il participe au sein d'un mouvement d'extrême-gauche. Bachelier en 1970 il prépare Khâgne et entre à l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, obtient son agrégation en Lettre Modernes en 1975. Dès lors, ce passionné de littérature  se consacre avec autant de passion à l'enseignement, une carrière qui le mène des lycées de province aux lycées de la région parisienne classés ZEP. Depuis 2008, il est en poste à Marseille, où il enseigne les Lettres dans une classe préparatoire aux grandes écoles.

Pendant toute sa carrière, il écrit: des articles pédagogiques, des essais, des anthologies sur des auteurs, tels que Alexandre Dumas, André Malraux ou bien encore Maupassant. Il se fait guide touristique quand il rédige "Entre ciel et mer, le Mont-Saint-Michel" publié en 1988 chez Gallimard, dans la collection "Découvertes", ou bien "Haute-Corse et Corse-du-Sud" en 1993, l'île de Beauté qui l'inspire quelques années plus tard pour son premier roman policier, "Pur porc" paru aux éditions Ramsay en 2003: « Agents secrets, mafia des jeux, trafiquants en armes et en pétrole, promoteurs fascinés par les bords de mer et autonomistes vivants ou morts, se croisent dans ce roman, dont les évènements comblent si bien les trous de l'Histoire qu'ils mériteraient d'être vrais(...) En s'inspirant de faits divers, l'auteur a cultivé l'ambiguïté, mais les personnages ici mis en scène ont de si mauvaises moeurs, une propension si marquée à la violence, des arrière-pensées si peu édifiantes qu'il est impossible de croire qu'ils aient vécu à notre époque.» (4ème de couverture de "Pur Porc").

Jean-Paul Brighelli, s'il n'est pas très connu dans le monde du polar, a écrit nombre de manuels scolaires destinés aux lycées et aux étudiants en lettres; en 2005, un premier ouvrage va soulever une vive polémique dans le monde de l'enseignement: "La fabrique du crétin" dénonce avec toute la vigueur de l'ancien militant, « la baisse du niveau des élèves qui, selon lui, ne savent plus écrire, compter et penser », il poursuit son combat pour la réforme des méthodes d'enseignement avec "A bonne école" publié en 2006, suivi de "Une école sous influence ou Tartuffe-roi" et " Fin de récré" en 2008, « il milite pour une retour aux fonctions traditionnelles de l'école, la transmission des savoirs, contre les options de "pédagogistes" ».  Des essais best-sellers qui divisent le corps enseignant, les "pro-Meirieu" s'insurgent contre les idées de Jean-Paul Brighelli, on va jusqu'à le mettre à l'écart du jury de CAPES, ce qui ne dure que deux jours, ses partisans s'insurgeant contre cette "sanction". (Pour ceux que ce débat intéresse, voir le blog de Jean-Paul Brighelli).

En juin 2009, le seul et unique roman policier qu'il ait signé, "Pur porc" est réédité aux éditions Balland, sous le titre Viande froide, un roman a découvrir pour les uns ou redécouvrir pour les autres.


 

Commenter cet article