Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Bookcrossing: L'ENCHANTEUR de René Barjavel

Publié le 19 Avril 2017 par bigwhy in livre, legende, histoire

Bookcrossing: L'ENCHANTEUR de René Barjavel

À travers son dernier roman merveilleux publié, L'Enchanteur, Barjavel renoue avec l'univers légendaire de sa première œuvre romanesque, Roland le chevalier plus fort que le lion, dans une boucle initiatique allant au-delà des genres. Les thèmes qui lui sont chers comme sa vision de la Femme ou la spiritualité, s'y épanouissent faisant naître un monde peuplé d'êtres emblématiques, connus et moins connus, dont il nous fait partager l'existence - autant d'éléments propres à ranimer la Légende et à nous y faire pénétrer sur les traces de celui qui a trouvé dans l'Ecriture son chemin vers le Graal.

Il y a plus de mille ans vivait en Bretagne un Enchanteur qui se nommait Merlin.....

Il était jeune et beau, il avait l'œil vif malicieux, un sourire un peu moqueur, des mains fines, la grâce d'un danseur, la nonchalance d'un chat, la vivacité d'une hirondelle. Le temps passait sur lui sans le toucher. Il avait la jeunesse éternelle des forêts.

Il possédait les pouvoirs, et ne les utilisait que pour le bien, ou ce qu'il croyait être le bien, mais parfois il commettait une erreur, car s'il n'était pas un humain ordinaire, il était humain cependant.

Pour les hommes il était l'ami, celui qui réconforte, qui partage la joie et la peine et donne son aide sans mesurer. Et qui ne trompe jamais.

Pour les femmes, il était le rêve. Celles qui aiment les cheveux blonds le rencontraient coiffé d'or et de soleil, et celles qui préfèrent les bruns le voyaient avec des cheveux de nuit ou de crépuscule. Elles n'étaient pas amoureuses de lui, ce n'était pas possible, il était trop beau, inaccessible, il était comme un ange. Seule Viviane l'aima, pour son bonheur, pour son malheur peut-être, pour leur malheur ou leur bonheur à tous les deux, nous ne pouvons pas savoir, nous ne sommes pas des enchanteurs.

Pour tous, il était l'irremplaçable, celui qu'on voudrait ne jamais voir s'en aller, mais qui doit partir, un jour.

Quand il quitta le monde des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Nous ne savons plus qui est celui qui nous manque et que nous attendons sans cesse, mais nous savons bien qu'il y a une place vide dans notre cœur.

Le roman est divisé en chapitres non numérotés, entre lesquels s'insèrent des parties discursives, commentaires explicatifs de l'auteur~narrateur, renouant avec la tradition des bardes et troubadours pour qui le conteur fait lui-même partie du récit. La présentation, reprise au dos de l'édition de 1984, est ainsi l'introduction du roman.

L'Enchanteur de Barjavel, c'est cette épopée bien connue qui relate les péripéties célèbres de ces figures de légende : Arthur, Lancelot, Galaad. À l'épique, Barjavel ajoute le romantisme et la sensualité qui le caractérisent. Les brutes aux muscles d'acier deviennent des enfants tourmentés, voulant faire le bien, mais ne sachant comment. Ce sont les quêtes d'Arthur, de Perceval, de Gauvain, puis de Lancelot, et enfin de Galaad son fils, que nous suivons avec l'auteur. L'ascension de chacun vers le but absolu sera l'occasion de le voir faillir, et chuter. Seul Galaad réussira, mais alors qu'il est en bonne voie, l'auteur ne le suit déjà plus. Attendri, il est resté en arrière avec les chevaliers défaits, brisés par leurs amours coupables, par leur foi démantelée. Et c'est alors que l'on comprend qui est l'Enchanteur : il est l'œil ouvert sur la Vérité qui est en chacun de ceux-là qui cherchent, mais dont l'autre œil est ouvert sur la véritable nature humaine, celle de la faiblesse, de l'abandon et du reniement.

Bookcrossing: L'ENCHANTEUR de René Barjavel
Bookcrossing: L'ENCHANTEUR de René Barjavel
Commenter cet article