Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Les Dossiers Fetish: Les Bas (5)

Publié le 20 Mars 2017 par bigwhy in erotisme, fetish, pin up, iconographie

Les Dossiers Fetish: Les Bas (5)

C’est à partir de 1932 et depuis l’apparition de Marlène Dietrich en porte-jarretelles et en bas de soie noirs dans « L’ange bleu« , un film de Joseph Von Sternberg, que les femmes se sont appropriées les bas jarretelles pour les utiliser comme une véritable arme de séduction…

A cet époque et aujourd’hui encore, par on ne sait quelle magie, apercevoir par accident le haut de la jarretière ou un bout des jarretelles d’une femme en robe ou en jupe relève du comble de l’érotisme…

Même si le bas n’est qu’un élément qui participe à un ensemble de sous-vêtements que les femmes utilisent dans leur quête du pouvoir de séduction, il est l’accessoire vestimentaire érotique par excellence…

Durant des années 1950, des pinups ultra-sexy telles que Betty Page, Rita Hayworth ou Betty Grable s’illustrent en incarnant l’idéal féminin aux yeux de la plupart des hommes.

La Pinup, aussi appelée « cheesekake» (gâteau au fromage), est rarement nue car elle est très prude mais elle laisse entrevoir une partie de son corps (généralement ses jambes)…

Posant devant l’objectif de façon provocante et exhibant leurs magnifiques jambes voilées de bas nylons, elles s’afficheront aussi bien sur les néons des lieux branchés que sur la carlingue des avions de l’US Air Force.

En 1972, Liza Minelli portera encore une fois les bas nylons au sommet de la gloire, dans le film « Cabaret» de Bob Fosse.

Enfin, c’est en 1986 que la célèbre marque DIM mit les premiers bas « qui tiennent tout seul» sur le marché : les Dim-Up.

Les puristes vous diront que ce ne sont pas de vrais bas et les hommes ne s’y trompent pas. D’ailleurs, en Amérique du Nord, on les appelle les « bas chaussettes» !

Les Dossiers Fetish: Les Bas (5)
Les Dossiers Fetish: Les Bas (5)
Les Dossiers Fetish: Les Bas (5)
Commenter cet article