Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

(Fanzine Enthousiaste & Curieux)

One track a day: RED FLAG by Billy Bragg

Publié le 22 Décembre 2016 par bigwhy in musique, video, folk, revolution, politique, UK, internet, facebook

One track a day: RED FLAG by Billy Bragg

Avec le noir, le seul drapeau qui vaille le coup de se battre pour lui!

"On veut pas de militaires, On veut des militants!"

Focus sur un artiste militant: Billy Bragg est un auteur-compositeur-interprète et militant anglais. Sa musique mêle folk et punk rock, et ses paroles évoquent aussi bien des sujets politiques que des thèmes plus romantiques.

Son parcours scolaire est des plus médiocres. Il quitte l'école sans qualification mais déterminé à faire quelque chose de sa vie. Il rejoint son voisin Wiggy, afin d'apprendre à jouer de la guitare. Ils copient alors surtout les riffs des artistes de leur collection de disques. En 1977, après avoir vu The Clash, The Jam et The Buzzcocks lors du White Riot Tour, Billy et ses copains décident de monter un groupe punk/pub rock nommé Riff-Raff et partent en tournée dans les clubs et pubs londoniens.

Après son expérience avec Riff-Raff, Bragg ne croit plus à une carrière musicale. En mai 1981, il décide d'entrer dans l'armée britannique au sein du régiment de cavalerie des Queen's Royal Irish Hussars. Cette expérience tourne court assez rapidement, mais constituera une source d'inspiration pour ses compositions futures.

Billy Bragg commence alors à jouer intensivement dans la région londonienne, réalisant des concerts seul avec sa guitare électrique.

Alors que son répertoire était jusqu'à présent composé de chansons d'amour, Billy Bragg s'éveille tout d'un coup à la politique: "C'est Margaret Thatcher qui a fait de moi un socialiste. Mon éducation politique date de mars 1984, et la grève des mineurs a servi de révélateur."

Billy Bragg est proche des mouvements populaires d'extrême-gauche, ce qui se reflète dans bon nombre de ses textes. 

L'identité nationale anglaise est un thème qui intéresse Bragg, comme en témoigne son album England, Half English (2002) et son livre The Progressive Patriot (2006). Il y développe l'idée que le patriotisme anglais peut être reconquis par les socialistes sur l'extrême-droite. Adversaire déclaré du fascisme, du racisme, de la bigoterie, du sexisme et de l'homophobie dans toutes leurs manifestations, Bragg défend une société cosmopolite et s'oppose, parfois avec bruit, au Parti national britannique. Il soutient également l'indépendance de l'Écosse et du pays de Galles.

 

One track a day: RED FLAG by Billy Bragg
Commenter cet article