Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Pin Up: Hedy Lamarr

Publié le 11 Novembre 2016 par bigwhy in pin up, vintage girl

Pin Up: Hedy Lamarr

Hedy Lamarr, une femme hors norme : scientifique, actrice adulée dans les années 30 et 40, productrice, morte dans l'anonymat en 2000.

 

Hedy Lamarr accède à la notoriété en un seul film. En 1933, elle interprète dans Extase une femme délaissée par son mari et qui prend un amant. Pour les besoins du rôle, elle joue entièrement nue un orgasme... Présenté à la Biennale de Venise, ce long métrage austro-tchécoslovaque est condamné par le pape Pie XII, mais fait de son héroïne une star planétaire. La comédienne, née à Vienne le 9 novembre 1914, s'appelle alors Hedwig Eva Maria Kiesler. Sa notoriété lui permet de mener une vie mondaine, de tourner dans quelques films européens et de faire un beau mariage. À la fin des années 30, le MGM lui propose un contrat de 7 ans l'obligeant ainsi à s'installer à Hollywood. Naîtront de cette association une quinzaine de films qui connaîtront des destins inégaux. C'est à cette occasion qu'elle adopte son nom de scène qu'elle conserve jusqu'à sa mort. Mais Hedy Lamarr avait bien d'autres centres d'intérêt que son métier d'actrice. Elle est à l'origine d'une invention scientifique qui profite aujourd'hui à la quasi-totalité de l'humanité.

Elle proposa en 1941 un système secret de communication applicable aux torpilles radioguidées qui permettait au système émetteur-récepteur de la torpille de changer de fréquence, rendant pratiquement impossible la détection de l'attaque sous-marine par l'ennemi. Il s'agit d'un principe de transmission (étalement de spectre par saut de fréquence) toujours utilisé pour le positionnement par satellites (GPS, GLONASS…), les liaisons cryptées militaires, les communications des navettes spatiales avec le sol, la téléphonie mobile ou dans la technique Wifi. En un mot, ce sex-symbole est à l'origine de nos communications par téléphone portable... Cette invention fut d'abord classée « secret défense » et seule la marine américaine la développa.

Ce procédé fut également utilisé dans la crise des missiles de Cuba en 1962 et pendant la guerre du Vietnam. Lorsque le brevet fut déclassifié, le dispositif fut également utilisé par les constructeurs de matériels de transmission, en particulier depuis les années 1980. La plupart des téléphones portables mettent à profit la « technique Lamarr ». Dans les années 90 et 2000, cette invention fut officiellement créditée à cette actrice. À la fin des années 40, Hedy Lamarr se lance dans la production de films. Comédie, drame, péplum, elle essaye à peu près tous les genres sans parvenir à se faire une place au soleil d'Hollywood. Ce qui ne l'empêche pas de continuer sa vie amoureuse et sexuelle débridée. Elle totalisera six mariages avec six hommes différents... Son tableau de chasse est sans égal : David Niven, Marlon Brando, Jean-Pierre Aumont, Errol Flynn, Orson Welles, Charlie Chaplin, Billy Wilder, Otto Preminger, Charles Boyer, Clark Gable, James Stewart, Robert Taylor, Robert Walker, Spencer Tracy et le photographe Robert Capa. Sur les hommes, ses petites phrases sont aussi lapidaires que savoureuses : « En dessous de 35 ans, un homme a trop à apprendre, et je n'ai pas le temps de lui faire la leçon. »

À la fin des années 50, Hedy Lamarr refuse d'apparaître à l'écran. Elle se retire de toute vie publique, mais continue de défrayer la chronique en multipliant les soirées mondaines, les projets cinématographiques souvent aventureux, les conquêtes spectaculaires et amorce une descente aux enfers. Elle passe devant les tribunaux pour vols à l'étalage, expérimente la chirurgie esthétique et dilapide sa fortune. Elle décède le 19 juillet 2000 en Floride à l'âge de 85 ans.

Pin Up: Hedy Lamarr
Pin Up: Hedy Lamarr
Pin Up: Hedy Lamarr
Pin Up: Hedy Lamarr
Pin Up: Hedy Lamarr
Commenter cet article