Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

(Fanzine Enthousiaste & Curieux)

Cover: CA PLANE POUR MOI by The Busters

Publié le 13 Octobre 2016 par bigwhy in musique, video, cover, ska, allemagne, internet, facebook

Cover: CA PLANE POUR MOI by The Busters

From Heidelberg Germany, The Busters se foutent completement des scandales qui entourent le tube punk yéyé de 1978!

D'après certains connaisseurs de musique punk ,Ça plane pour moi serait une reprise de Jet Boy Jet Girl, du groupe belgo-britannique Elton Motello, sorti lui aussi en 1977. A l'écoute, les similitudes sont frappantes. les deux titres ont été composés à peu près en même temps dans les studios de la société de production RKM, dans la capitale belge.

Les paroles anglaises sont bien plus dérangeantes que les françaises car elle mettent crûment en scène l'amour homosexuel d'un jeune homme de 15 ans pour un adulte. Ce texte a pu faire penser que le titre anglais était plus ancien et plus authentique que le français - ce qui ne semble donc pas être le cas. En tout état de cause, Jet Boy Jet Girl s'est inspiré du no future des punks, tandis queÇa plane pour moi faisait la carrière que l'on sait, porté par le charme androgyne et plutôt aseptisé de Plastic Bertrand. ....*

La rumeur d'une imposture planait depuis plus de trente ans. L'interprète du disque « Ça plane pour moi », énorme tube punk en français sorti en 1977 et vendu à l'époque à plus d'un million d'exemplaires, ne serait pas Plastic Bertrand mais bel et bien Lou Deprijck, l'auteur de la musique. De fait, dans la mouvance new wave bruxelloise de la fin des années 1970, tout le monde connaît cette histoire depuis longtemps. Lou Deprijck, c'est le producteur et le compositeur, mais il n'avait pas le physique adéquat pour vendre un morceau punk. Il fallait un personnage déchaîné, très rock'n'roll, totalement extraverti, arrogant au bon sens du terme, pour incarner cette chanson. Et Plastic Bertrand était un vrai personnage, déjà très connu à Bruxelles comme batteur et chanteur. » De fait, ce dernier, Roger Jouret de son vrai nom, avait fait parler de lui au sein du groupe punk Hubble Bubble.
La success story s'est mal terminée. « Ça plane pour moi », encore reprise dernièrement pour le spot d'une boisson gazeuse en Asie et en Amérique latine, a fait gagner beaucoup d'argent, mais attisé les rancœurs. La belle histoire belge est devenue une mauvaise blague.

Cover: CA PLANE POUR MOI by The Busters
Cover: CA PLANE POUR MOI by The Busters
Cover: CA PLANE POUR MOI by The Busters
Commenter cet article