Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

(Fanzine Enthousiaste & Curieux)

One track a day: ZEPPELIN PARTY by Quo Vadis

Publié le 27 Juillet 2016 par bigwhy in musique, video, rock, hard rock, psychedelique, 70's, france

One track a day: ZEPPELIN PARTY by Quo Vadis

Attention curiosité: Led Zep croise Gainsbourg en 1972, pour un titre hallucinant!

Fantasme? Non, réalité: ça s’appelle « Zeppelin Party » et c’est un énorme tube de heavy-disco rimbaldien.

« Deux guitares… Une longue plainte… Une étreinte… Des coups par millards… Vous explosent au
coeur à grande
dose… »

Rares sont les hommages ou les pastiches qui surclassent les originaux. La compagnie à Jimmy Page a-t-elle jamais enregistré riffs aussi fougeux, rauques, serrés, et wah-wah si miaulantes; nous a-t-elle jamais emportés dans une telle tornade funky de hard rock calamistré?

« Les accents du rock… La démence en hurlant… Déchaine la violence »

Défi, hénaurme gag, exercice de style? L’ambiguïté est reine, qui ne contribue pas peu à la réussite. Mais une part de mystère se dissipe vite, si l’on prend garde que derrière ce nom éphémère de Quo Vadis se dissimulent des individus qui sont tout sauf des béjaunes: Serge Doudou et Jean-Pierre Hipken, artisans quelques années plus tôt d’un des tout meilleurs (le meilleur?) groupe de beat français, les ex-Gyspys.

« Un garçon voudrait s’éveiller… Et dire Non aux Réalités »

« Zeppelin Party » confère tout son sens au concept d’«exception française» et servira de bande-son idéale à tous les apprentis contestataires malodorants et poilus s’il en est encore, ou à tous ces galopins persuadés que l’existence est ailleurs, et avides de guincher tout en combattant l’aliénation idéologique de l’ordre bourgeois. Les yeux bien écarquillés sur des visions d’un autre monde, ils enroberont leur anarcho-samedi soir dans les virevoltes torrides d’un rock assonancé.

Quo Vadis est une histoire qui commence juste après la séparation des gypsys groupe de clamart, au cours de l'année 1970 ils adoptent le patronyme quo vadis, leur futur manager jacques barsamian leur conseille une formule en trio, un power trio qui sera assez novateur pour l'époque.

le groupe est fortement influencé par led zeppelin, ils sont le tout premier groupe français à être signé pour 3 45 tours par la maison de disques wea ( warner electra atlantic), qui s'implantait en france avec des labels américains, la voix d'alan lazareth dit ronnie évoque immanquablement son idole robert plant.

le combo connait son lot de galères, vendra peu de disques et finit par jeter l'éponge lors de l'année 1974, serge doudou le guitariste formera rock'n'roller et sortira 2 45 tours sous son nom, jean loup duret guitariste jouera dans little bob story, jean paul mercier batteur continuera avec ils étaient 4.

One track a day: ZEPPELIN PARTY by Quo Vadis
One track a day: ZEPPELIN PARTY by Quo Vadis
Commenter cet article