Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Film a voir: FRIDA de Julie Taymor (2002)

Publié le 4 Juillet 2016 par bigwhy in film, art, biographie, Bande annonce, USA, mexique

Film a voir: FRIDA de Julie Taymor (2002)

« Qui a envie d'aller voir une histoire d'amour
entre une infirme poilue et un peintre bedonnant
qui sue ? »

Adapté du roman de Hayden Herrera

En 1922, à Mexico, la jeune Frida Kahlo est victime d'un violent accident d'autobus : sa colonne vertébrale est gravement touchée. Elle a dix-huit ans... Durant sa longue convalescence, elle s'initie à la peinture. A peine remise, elle se rend chez le célèbre peintre mexicain Diego Rivera pour lui présenter ses premiers travaux. Diego est grand séducteur et il tombe immédiatement sous le charme de cette jeune femme si belle et surtout si impétueuse. Il discerne dans ses peintures un talent qui ne demande qu'à s'épanouir. Sans attendre, il décide de l'épouser. A eux deux, ils révolutionnent la peinture de leur temps et sont vite reconnus à travers le monde. Malgré leurs styles si différents, ils partagent les même idéaux politiques et militent activement, ce qui les amène d'ailleurs à héberger Léon Trotsky, exilé au Mexique, avec qui Frida aura une relation. Séparée de Diego qui l'a trompé avec sa propre sœur, elle multiplie les aventures amoureuses, affichant franchement sa bisexualité, ce qui fait évidemment scandale... Elle divorce puis se remarie avec Diego avec qui elle passera le reste de sa vie.

« Un parallèle s'établit entre le film et un tableau de Khalo,
c'est coloré et intense, avec cette puissante humanité qui tran
s
paraît. »

Incarnée avec conviction par Salma Hayek, qui trouve-là son plus grand rôle (après l'aberrant « Mystères de l'Ouest », « Traffic » et le plus étonnant « Dogma » mais pour un rôle quand même guigné par Jennifer Lopez et même Madonna...), le film repose sur ses épaules et c'est sans surprise qu'elle se retrouve nominée pour les Oscars américains (meilleure actrice) en mars 2003, devenant ainsi le première mexicaine a briguer la plus grande des récompenses pour une actrice de cinéma. Il faut dire qu'elle a elle-même porté le projet pendant 7 ans (Frida... « fait partie de ma vie ») avant de trouver les financiers prêts à mettre de l'argent dans un film parlant d'une mexicaine morte il y a 50 ans. On apprendra qu'elle a même financé le film sur ses propres deniers et que la maison de production, Disney's Miramax Films, l'aura payé seulement 2000 $ pour sa prestation alors qu'elle en vaut au moins 100 fois plus (elle avoue elle-même ne pas avoir gagné d'argent avec ce film). Mais n'est-ce pas là le plus grand rôle qu'elle pouvait espérer, elle, enfant du Mexique (née à Coatzacoalco, Veracruz, en 1966), première actrice mexicaine en 75 ans à se retrouver sur la plus haute marche d'Hollywood ? Le film remportera finalement deux Oscars, mais pour la musique et l'image...

« Ce film n'est pas un acte héroïque, juste un défi personnel.
Je suis mexicaine et je le reve
n
dique. »

En grande partie réalisé au Mexique, à Puebla et aux alentours de Mexico, le film est un grand moment de nostalgie pour ceux qui ont connu le Mexique d'avant le tourisme de masse : les rues de Mexico, les intérieurs des maisons, les vues de Teotihuacán, les canaux de Xochimilco... Le film ne se prive pas d'user voire d'abuser d'effets visuels dont chacun sera seul juge mais après tout n'est-ce pas là la magie du cinéma que de nous faire croire à ce qui n'existe pas, sauf en rêve... Et du rêve, il en a. Regardez ces tableaux de Frida prendre corps et s'incarner sous vos yeux grâce à la magie du cinéma... Et cette lumière, si belle lumière du Mexique, qui donne aux images de ce film une douceur trompeuse, d'autant plus que les personnages sont souvent filmés de très près, comme si on était leur interlocuteur. Avec l'appui du président Fox, le film pourra être tourné dans la Casa Azul (La Maison de Bleue du quartier de Coyoacán), où vécu le couple à partir des années 40. L'endroit est féérique. La scène de l'accident, le voyage à New-York, les tableaux qui s'animent,...Tout est parfaitement réalisé. Mais ne vous vous trompez pas, il s'agit bien d'une histoire d'amour qui vous attend en allant voir ce film qui, je l'espère, aura autant de succès en France qu'il en a eu outre-Atlantique.

Film a voir: FRIDA de Julie Taymor (2002)
Film a voir: FRIDA de Julie Taymor (2002)
Film a voir: FRIDA de Julie Taymor (2002)
Film a voir: FRIDA de Julie Taymor (2002)
Commenter cet article