Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

Fanzine Enthousiaste & Curieux

Zoom sur un artiste: Raymond Morales

Publié le 7 Février 2016 par bigwhy in art, sculpture, france, psychedelique

Zoom sur un artiste: Raymond Morales

l'heritier provencal du facteur cheval!

Les automobilistes qui passent depuis des années dans la zone industrielle de Port de Bouc, en bordure de nationale, ont certainement remarqué le musée parc-exposition Raymond Moralès (1924-2006), clos par un mur d’enceinte d’où émergent d’étranges créatures de métal. Ceux qui ont eu la curiosité de visiter ce lieu en sont ressortis enthousiastes ou horrifiés. Les 600 sculptures qui peuplent presque un hectare à l’orée d’un petit bois, résument le tragique de la condition humaine et ne doivent rien aux Beaux Arts ni au Bon Goût. A hauteur d’homme ou gigantesques, elles frappent l’imagination.

C’est un matin de 1978 que je suis tombé en arrêt face à un personnage de forme humaine suspendu à l’extrémité d’un poteau incliné. La tête broyée entre les mâchoires d’un monstre, il semblait agiter en vain ses bras et jambes écartés. Cette œuvre m’évoqua irrésistiblement un avatar de la crucifixion. Je poussai la grille entr’ouverte, impatient de connaître l’auteur de ce terrible cri de douleur.

L’homme au front ceint d’un foulard rose qui m’accueillit était d’une douceur tranquille, à la fois surpris mais heureux qu’un passant s’intéresse à son travail. Un dialogue amical s’instaura entre nous tandis qu’il me faisait visiter son territoire. Je fus immédiatement saisi par l’expressivité et la charge politique de ses œuvres. Né en 1924, il avait commencé à travailler très jeune comme ouvrier aux Chantiers navals de Port de Bouc. Après la fermeture, il s’était installé artisan ferronnier et avait bâti sa maison et son atelier. Le désir d’expression personnelle l’avait déjà poussé à peindre durant ses loisirs. Je ne connaissais rien, je ne savais même pas où l’on achetait la toile ! Après avoir peint près de quatre cent tableaux ! - il se mit à forger et sculpter des pièces de métal au marteau. Après quoi, ayant récupéré des machines outils, rebuts des chantiers navals, il imagina de très grandes pièces, formées à partir de tôles brutes puis chauffées et martelées à la forge. Le résultat était admirable. Toutes différentes, marquée d’une empreinte baroque, ses sculptures puisaient leur inspiration dans des fantasmes cauchemardesques aussi bien que dans des évènements liés à l’actualité, famine, pauvreté, luttes pour le pouvoir. Raymond Moralès avait la chance d’être totalement autodidacte, il n’avait aucune inhibition d’ordre esthétique ou moral. Je ne cherche pas à plaire, mais à exprimer ce qui me vient en tête.

le musée est actuellement fermé mais, le restaurant voisin, fait voir une dizaine de sculptures.

.

Zoom sur un artiste: Raymond Morales
Zoom sur un artiste: Raymond Morales
Zoom sur un artiste: Raymond Morales
Zoom sur un artiste: Raymond Morales
Zoom sur un artiste: Raymond Morales
Commenter cet article