Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

(Fanzine Enthousiaste & Curieux)

Film à Voir: Diva de Jean-Jacques Beineix (1981)

Publié le 8 Décembre 2015 par bigwhy in film, Bande annonce, bande originale, france, 80's

Film à Voir: Diva de Jean-Jacques Beineix (1981)

Un peu de nostalgie des années 80? meme si c'est difficile! pour ma soeur ainée qui me la fait découvrir à l'époque.

Diva est le premier fim de Beineix, le scénario est adapté d'un roman éponyme de Daniel Odier (sous pseudonyme de Delacorta). Il est l'un des premiers films français laissant cours à l'esthétique de l'image de type clip musical en vogue durant les années 80. Ereinté par la critique à sa sortie, le film obtient toutefois un certain succès public au fil des mois.

Jules, un jeune postier, est fasciné par Cynthia Hawkins, une célèbre diva qui n'a jamais consenti à faire enregistrer sa voix. Lors d’un concert parisien, Jules enregistre clandestinement son récital, discrètement observé par deux Taïwanais. Après avoir reçu un autographe de la diva, il dérobe sa robe en coulisses puis s’enfuit.

Sans le savoir, Jules est également en possession d'un autre enregistrement, celui de Nadia Kalensky, une ancienne prostituée. Elle révèle sur une cassette audio son ancienne liaison avec Jean Saporta, commissaire-divisionnaire à la criminelle soupçonné de diriger un important réseau de prostitution avec l'aide de son second, "l'Antillais". Au cours d'une poursuite, Nadia dépose la cassette dans la sacoche de la mobylette de Jules qui ne remarque rien. Quelques instants plus tard, Nadia est tuée d'un poinçon dans le dos.

Saporta lance l'Antillais et son complice dit "le Curé" à la recherche de cette cassette avant que ses propres inspecteurs de police ne la découvrent. Parallèlement, Jules est poursuivi par les deux Taïwanais qui lui réclament l'enregistrement qu'il a réalisé lors du récital de Cynthia Hawkins. Traqué pour deux affaires distinctes qu'il n'est pas en mesure de comprendre, il trouve alors refuge chez son nouvel ami Serge Gorodish et sa protégée Alba, dont il a fait la connaissance le jour même. Gorodish va alors chercher à manipuler les ennemis de Jules pour les pousser à se détruire eux-mêmes.

Dans l'intervalle, une relation entre la diva Cynthia Hawkins et Jules s'est développée. Se sentant coupable de lui avoir volé sa robe, Jules se présente à son hôtel, et la lui rend. D'abord furieuse, Cynthia finit par comprendre l'admiration que Jules lui voue. Ils se revoient le soir même, et entament une longue promenade dans Paris. Le lendemain, Cynthia est informée par son impresario que deux Taïwanais ont en leur possession un enregistrement d'excellente qualité de son dernier récital. Ayant toujours refusé de faire enregistrer sa voix par souci de pureté, Cynthia devra soit accepter un partenariat exclusif pour produire un disque officiel avec eux, soit voir son récital exploité pour la production d'un album pirate. Cynthia est accablée par ce chantage. Jules, seul propriétaire de cette bande, est pris de remords et décide de la restituer à Cynthia.

Film à Voir: Diva de Jean-Jacques Beineix (1981)
Film à Voir: Diva de Jean-Jacques Beineix (1981)
Commenter cet article