Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bigwhy? Finest?

(Fanzine Enthousiaste & Curieux)

One track a day: WILL O THE WISP by Miles Davis

Publié le 18 Janvier 2017 par bigwhy in musique, video, jazz, western, planant, USA, espagne

One track a day: WILL O THE WISP by Miles Davis

Une beauté dépouillé, sensuelle & brutale, comme le soleil d'Espagne.

Ce titre, en VF: "Le Feu Follet" (voir paragraphe suivant) est tiré du disque "Sketches of spain" (1960), inspiré de la musique traditionnelle espagnole, c'est l'un des plus accessible de Miles.

Le fait que peu de place soit faite aux improvisations fit dire que Sketches of Spain ne peut être assimilé au jazz. Miles Davis rétorqua "It's music, and I like it".

Dépouillement des arrangements et le son unique & reconnaissable, entre tous, de la trompette de Miles, préfigure un peu, les musiques de western. D'ailleurs la plupart des westerns spaghetti ont été tourné en Andalousie, à coté d'Almeria.

One track a day: WILL O THE WISP by Miles Davis

Le mot français « feu follet » vient d'ignis fatuus en latin, qui signifie « feu bouffon ». Le feu follet en tant qu'esprit est connu sous plusieurs autres noms en fonction des régions du monde, en Angleterre, ils sont nommés Will-o'-the-wisp (Will au tortillon), et aux États-unis, ils portent les noms de spook-lights ou ghost-lights (« lumières de fantômes ») donné par les folkloristes et les amateurs de paranormal.

Le feu follet est une manifestation lumineuse ayant l'apparence d'une petite flamme. Connue et décrite depuis longtemps, cette manifestation fut longtemps uniquement vue comme celle d'esprits malins et d'âmes en peine venues sous formes de petites flammes hanter les forêts désertes, les marécages et les cimetières, et fit l'objet d'un folklore important, tant sur l'origine de ces esprits que sur les façons de s'en débarrasser. Plus récemment, des recherches zététiques orientées vers la chimie donnent plusieurs explications scientifiques du phénomène.

Un feu follet peut apparaître sous la forme d’une lueur pâle de couleur bleutée, parfois jaunâtre ou vermillon, en forme de flammèche flottant dans l’air à une faible hauteur au-dessus du sol ou de l’eau. La lumière est plus ou moins diffuse, vacillante et brève. Certains feux follets pourraient persister dix à trente secondes, voire exceptionnellement plusieurs minutes. Selon les témoins, ils ne produisent pas de fumée ni n’enflamment les objets, ni ne brûlent les herbes avec lesquelles ils sont en contact. Ils ont beaucoup été observés dans ou autour des marais, et surtout dans les cimetières. D'après une explication scientifique, avec le drainage et la régression des zones humides et des forêts inondées, ainsi que l’enterrement des morts dans les cercueils, il est probable que les feux follets soient devenus plus rares.

One track a day: WILL O THE WISP by Miles Davis
Commenter cet article